Ouvrir la recherche
Actualité

La vaccination des plus de 75 ans a débuté

Mise à jour le 12/02/2021
La campagne de vaccination contre le Covid-19 s'accélère. Elle s'ouvre à tous les Parisiens de plus de 75 ans et aux personnes présentant des pathologies graves après avis de leur médecin traitant. Ils peuvent se faire vacciner contre le coronavirus à partir de ce lundi 18 janvier à la Mairie de Paris Centre parmi les 19 centres de vaccination à Paris.
Créneaux de vaccination complets
Vous êtes nombreux, parmi les publics prioritaires, à n’avoir pas pu obtenir de rendez-vous prochainement à Paris. Les créneaux sont complets pour le moment. Cette situation se retrouve dans toute la France et n'a pas épargné Paris. Pourquoi ?

A Paris, les rendez-vous sont ouverts sur la base du nombre de doses du vaccin garanties par l’Agence régionale de santé : 10.000 doses / semaine actuellement. Ce niveau a été atteint.

De nouveaux créneaux seront ouverts à mesure de la disponibilité de nouvelles doses. Pour l'heure, les prochaines semaines sont complètes, afin de garantir les deux injections à chaque patient. Dès que de nouvelles possibilités seront ouvertes, elles vous seront proposées et annoncées.
Après le démarrage de la vaccination dans les Ehpad parisiens, la campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté lundi 18 janvier pour les Parisiens de plus de 75 ans et les personnes présentant des pathologies graves après avis de leur médecin traitant.
L'objectif reste le même : contrôler la propagation du virus et faire baisser le nombre des formes graves de la maladie. Car se faire vacciner permet de se protéger, mais aussi de protéger les autres.
Les 19 centres qui ont ouvert lundi 18 janvier ont une capacité théorique de 25 000 injections par semaine. Ils pourraient même aller au-delà par la suite. L’État fournira environ 10 000 doses pour la première semaine.

Qui est prioritaire à la vaccination contre le Covid-19 ?

Selon les recommandations nationales, la vaccination se décompose en trois phases définies en fonction de deux critères : le risque de développer une forme grave de la maladie et le niveau d'exposition face au virus.
Après la première phase qui a débuté avec la vaccination dans les Ehpad début janvier, la campagne de vaccination se poursuit et s'ouvre à toutes les personnes âgées de 75 ans et plus et aux personnes présentant des pathologies graves après avis de leur médecin traitant.
La Ville va d'ailleurs adresser un courrier à l'ensemble de ces personnes prioritaires pour les informer des modalités de la vaccination. Elles recevront également une invitation de la part de l'Assurance maladie par courrier ou par e-mail.
Une nouvelle phase s'ouvrira par la suite à d'autres tranches d'âges selon les décisions des autorités sanitaires nationales.

Comment prendre rendez-vous pour se faire vacciner ?

Les centres sont accessibles uniquement sur rendez-vous. Pour prendre rendez-vous, le plus simple pour les personnes qui peuvent utiliser internet est de se rendre sur la plateforme mise en place par le gouvernement www.sante.fr.
Chacun des 19 centres propose sur Doctolib' ses plages de rendez-vous une fois qu’ils connaissent le nombre exact de doses dont ils disposent. Vous pouvez prendre rendez-vous dans le centre de vaccinations de votre choix.
Dans le cas où les personnes ne sont pas autonomes sur internet, elles peuvent appeler le 39 75 (coût d'un appel local), numéro d'information unique de la Ville de Paris. Les opérateurs des centres d’appels de la Ville de Paris prennent directement rendez-vous pour eux sur la plateforme. Les équipes du 3975 sont mobilisées de 8h30 à 18h du lundi au samedi.
Pour toute question médicale sur le vaccin, les personnes sont invitées à consulter leur médecin traitant.

Où se faire vacciner ?

Dans le centre de vaccination Covid-19 de Paris Centre ouvert au public.
Mairie de Paris Centre
2 rue Eugène Spuller 73003
Date d'ouverture : 18/01/2021
Prendre rendez-vous sur Doctolib.
Centre accessible PMR
Partenaires : Ville de Paris, Agence Régionale de Santé île de france, L'Assurance Maladie, Mairie de Paris Centre.

Comment se déroule la séance de vaccination ?

Covid-19 - Cabine individuelle de vaccination.
Joséphine Brueder/Ville de Paris
Le jour du rendez-vous au centre de vaccination, les personnes doivent se munir d'une pièce d'identité et de leur carte de sécurité sociale.
  • La personne est reçue par un infirmier et remplit un questionnaire de santé.Celui-ci porte sur des informations médicales (âge, facteurs de risques éventuels, antécédents d’allergie). Ce questionnaire de santé fait l’objet d’une relecture par le médecin qui vérifie l’aptitude à la vaccination et appose sa signature sur le document faisant ainsi office de prescription.
  • Le médecin effectue ensuite une consultation médicale avec le candidat à la vaccination uniquement en cas de doute lié au remplissage du questionnaire.
  • La vaccination s’effectue dans un box, assurant ainsi une certaine confidentialité. L'injection du vaccin est assurée par un infirmier diplômé d’Etat. Le vaccin Comirnaty® de Pfizer-BioNTech nécessite 2 injections, à quatre semaines d'intervalle conformément aux indications données par les autorités sanitaires .
  • Il est proposé, après la vaccination, un temps de repos de 15 minutes dans un espace dédié.
À noter que la vaccination est intégralement prise en charge par l’Assurance maladie. Aucun frais ne sera à avancer.

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Des questions sur la campagne de vaccination contre le Covid-19 ?

Combien de doses sont fournies à la Ville de Paris ?

Les 19 centres ouverts depuis lundi 18 janvier ont une capacité théorique de 25 000 injections par semaine. Ils pourraient même aller au-delà par la suite. Dans un premier temps, l’État a fournit environ 10 000 doses pour la première semaine. Elles ont été réceptionnées par les équipes de la Ville lundi matin et réparties entre les 19 centres, selon la proportion de la population de plus de 75 ans de l’arrondissement concerné.
Lorsqu’il y a deux centres dans un même arrondissement, la répartition est faite en fonction du nombre de postes d'infirmiers dans chaque centre.
Il appartient aux autorités sanitaires de l'État de répartir ces doses de vaccin sur l'ensemble du territoire.

Comment est-on prévenu de la date d’injection de la 2e dose ?

Un rendez-vous pour l’injection de la 2e dose vous est automatiquement proposé lors de la prise du premier rendez-vous. Ce délai peut aller jusqu’à 4 semaines, conformément aux directives gouvernementales.

Combien de Parisiens sont concernés par cette phase de vaccination ?

Après le début de la vaccination dans les Ehpad, 170 000 Parisiens sont concernés par cette deuxième phase de vaccination.

Quel est le rôle de la Ville dans ce dispositif ?

Mise en service des congélateurs à -80° pour le vaccin.
Joséphine Brueder / Ville de Paris
La Ville assure toute la logistique du dernier kilomètre. Elle gère le transport des flacons de la pharmacie centrale de l’AP-HP (supercongélateur) vers chacun des 19 centres, même ceux qui ne sont pas gérés par la Ville en direct.
La Ville et les mairies d'arrondissements ont mis à disposition de tous les centres leur appui technique, administratif et logistique.
Par ailleurs, un appel à volontaires a été lancé via la Fabrique de la Solidarité pour assurer l’accueil et l’information des usagers.
Enfin, outre la participation du 3975, la Ville participe à la coordination en bonne intelligence avec les professionnels de santé qui assurent cette campagne de vaccination.

Quels sont les publics concernés par la première phase de vaccination ?

  • Les résidents volontaires en EHPAD et USLD, qui sont vaccinés directement dans les établissements ;
  • Les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suites et de réadaptation;
  • Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et petites unités de vie, y compris foyers de travailleurs migrants;
  • Les personnes handicapées vulnérables hébergées en maison d’accueil spécialisé et en foyer d’accueil médicalisé.;
  • Les professionnels de santé (et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de publics vulnérables),
  • Les aides à domicile intervenant auprès de PA et PH vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans et / ou à risque;
  • Depuis le 18 janvier, les personnes de plus de 75 ans et aux personnes présentant des pathologies graves après avis de leur médecin traitant.