Ouvrir la recherche
Actualité

Au musée chez soi : expos en ligne et visites virtuelles

Mise à jour le 19/11/2020
En temps normal, rien ne vaut une immersion dans les allées d'un musée pour saisir toute la puissance des œuvres d'art… mais nous ne sommes pas en temps normal. Petit tour d'horizon des musées à visiter depuis votre canapé, dont les expos peuvent parfois être plus riches encore que dans la réalité !

Le Louvre

Le plus grand musée du monde propose une belle expérience d'immersion en ligne, sous ses arcanes et à travers ses salles : sur le site du Louvre sont ainsi disponibles 4 visites virtuelles de plusieurs de ses départements ainsi que de sa dernière exposition à destination du jeune public.
Vous pourrez ainsi flâner à travers les œuvres de Figure d’artiste, l'expo à l'affiche dans la Petite Galerie. Elle s'intéresse à cette phase dans la carrière d'un artiste où celui-ci affirme son indépendance et cherche à quitter le statut d’artisan. Vous y découvrez ainsi de nombreuses œuvres de Delacroix, Rembrandt ou encore Tintoret, toutes les stars sont là. Le département des Antiquités égyptiennes, l'un des plus fameux du Louvre, installé à l'est de l'aile Sully, est ouvert 24/7 avec cette visite virtuelle de ses exceptionnelles collections de l'Égypte pharaonique.
Le "Louvre médiéval", situé à l'angle sud-ouest de l'aile Sully, vous permettra lui de remonter aux origines du Louvre, à travers la découverte des vestiges des fossés et du donjon de l'ancienne forteresse du Louvre. Les deux salles aménagées dans le prolongement du parcours des fossés abritent une évocation de l’ancien Louvre médiéval, lequel a longtemps subsisté dans les mémoires grâce à quelques rares images, et que les explorations archéologiques ont permis de rendre à nouveau visible par tou·te·s. La Galerie d'Apollon, enfin, vous dévoilera ses décors exceptionnels, et surtout son plafond ayant pour thème la course du soleil, constamment enrichi jusqu'en 1851, date à laquelle Eugène Delacroix réalisa la partie centrale de la voûte.

Centre Pompidou

Autre musée à s'inviter chez vous ces jours-ci (si vous êtes d'accord), le centre Pompidou est pour sa part allé puiser parmi les 120 000 œuvres de sa collection pour en extraire la substantifique moelle, en l'occurrence 20 chefs-d’œuvre incontournables de l’art moderne et contemporain. Prêtés dans le monde entier, ces pièces ont regagné Paris pour un nouveau parcours de visite baptisé #PompidouVIP (pour Very Important Pieces), qui emmène le public à la découverte de certaines œuvres des artistes les plus emblématiques des XXe et XXIe siècles. Autre façon de plonger dans les allées du musée? Des visites guidées de nombreuses expositions en compagnie des commissaires s'il vous plait, et non des moindres, puisque vous déambulerez au cœur des expos de Bacon, Vasarely, Hockney, Ando ou encore César…

Visite exclusive de l'exposition Bacon

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Les Nymphéas au musée de l'Orangerie

Le musée de l'Orangerie est formidable, nul besoin de le rappeler. Mais s'il l'est, il le doit sans doute beaucoup aux mythiques Nymphéas de Claude Monet. Dans deux vastes salles ovales, qui bénéficient d’une lumière naturelle depuis le toit vitré, sont ainsi affichées, à 360° (modernité!) les huit compositions de l’œuvre conçue par Claude Monet entre 1915 et 1926 à Giverny. La première salle rassemble quatre compositions montrant les reflets du ciel et de la végétation dans l’eau, du matin au soir, tandis que la seconde salle regroupe des peintures à l’effet contrasté par les branches des saules bordant l’eau.
Cette visite virtuelle au cœur des Nymphéas vous permet de déambuler virtuellement dans les deux salles des Nymphéas, et aussi, grâce à la fonction de zoom, de s’immerger dans l’ensemble des huit compositions monumentales du maître impressionniste. Cette visite virtuelle permet d'appréhender, de préparer mais aussi d'approfondir et d'enrichir sa venue à l'Orangerie.

À la BnF

La BnF propose de visiter en ligne plus d'une centaine d'expos accueillies sur ses différents sites ces dernières années. Vous pourrez flâner à travers des domaines comme "Le Livre et l'écrit", "Écrivains et conteurs", "Histoire des représentations", "Arts et architecture", "Photographie" ou encore "Cartes et globes". On vous conseillera notamment La presse à la Une, qui revient sur l'histoire des unes de presse des premières gazette jusqu'à internet ; Le Monde en Sphères, revenant sur 2 500 ans d’histoire de la représentation de la Terre et de l’univers, illustrée par une iconographie exceptionnelle ; Paysages Français, une aventure photographique, dans laquelle, face à un paysage en mutation, Raymond Depardon, Lewis Baltz, Elina Brotherus et une centaine d’autres photographes tentent de dresser un nouveau "portrait" de la France ; Gustave Doré, l'imaginaire au pouvoir, pour beaucoup le plus illustre des illustrateurs, ou encore Boris Vian, dont on fête cette année le centenaire de la naissance.

Musée des Arts décoratifs

Le musée des Arts décoratifs se veut le reflet des savoir-faire artisanaux, de l’évolution des styles, des innovations techniques et de la créativité des artistes au service du décor de la vie quotidienne. Il est le seul à pouvoir rendre hommage à des noms aussi variés que Boulle, Sèvres, Aubusson, Christofle, Lalique, Guimard, Mallet-Stevens, Le Corbusier, Perriand, Starck… Tous les courants sont représentés au fil du parcours: du gothique au Louis XVI, de l’Empire à l’Art nouveau, de l’Art déco au design.
Le MAD est sans doute le musée parisien qui propose l'offre la plus riche en matière de visite virtuelle, puisque la totalité de ses salles, et elles sont nombreuses, sont accessibles en vision panoramique. On flâne dans les différentes pièces, on examine les détails, on clique sur les œuvres, les pièces de mobilier et autres objets précieux, et un visuel et un commentaire apparaissent pour chacune ou presque.

Underground Paris

Le street art ne possède pas encore de musée d'envergure dédié, et le meilleur endroit pour admirer la qualité et la diversité de ses œuvres reste encore la rue, façon musée à ciel ouvert. Le collectif Underground Paris a entrepris depuis début 2012 de documenter les œuvres de street art les plus emblématiques des rues parisiennes, qu'elle rassemble tel un musée en ligne. En plus de ce travail documentaire, le collectif agit en tant que liaison pour les artistes de rue, aidant à faciliter les œuvres spécifiques et les commandes privées et publiques. C'est à travers ces relations avec les artistes et les institutions que Underground Paris contribue à la force du mouvement.