« De la Culture avant toute chose », une programmation culturelle inédite

Actualité
Mise à jour le 14/05/2024
Photo
Musique, théâtre, spectacle, danse, poésie etc. à retrouver à 19h30 les mardis à la Mairie de Paris Centre et les jeudis à l'espace Jean Dame. Gratuit et sans réservation.
À la découverte de pratiques artistiques pluridisciplinaires, où musique se mêle à la littérature et au 7e art ! Tous les évènements de la programmation sont gratuits et disponibles sans réservation, dans la limite des places disponibles.

Mardi 2 avril

CONCERT - MAIRIE DE PARIS CENTRE - 19H30
Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak et Rhapsody in Blue de George Gershwin proposé par l’Orchestre de la Bastille
L'Orchestre de la Bastille se propose de vous emmener en Amérique avec la Symphonie du Nouveau Monde que Dvorak a écrite en 1893 lors de son installation aux Etats-Unis, et avec la fameuse Rhapsody in Blue de George Gershwin, mêlant somptueusement le jazz et le classique. L’Orchestre de la Bastille est un ensemble de musiciens passionnés, créé en septembre 2009 par Émilie Postel-Vinay. Cet orchestre s’attache à jouer le grand répertoire symphonique ainsi que des concertos pour lesquels il collabore régulièrement avec des solistes de renom.
L’Orchestre de la Bastille a joué deux opéras (jusqu’ici en version concert), avec de jeunes chanteurs : Le Docteur Miracle de Georges Bizet et, du même compositeur, La Maison du Docteur, orchestré pour l’occasion. Loin de se cantonner au grand répertoire, l’Orchestre de la Bastille aime se produire lors de ciné-concerts, sur des musiques originales et commandées par l’orchestre à de jeunes compositeurs.

Jeudi 4 avril

CINÉMA - AUDITORIUM JEAN DAME - 19H30
Nos soleils, un film de Carla Simon (2022)
proposé par l'association Toiles &toiles - L’Autre Écran
Avec Jordi Pujol Dolcet, Anna Otín, Xenia Roset Depuis des générations, les Solé passent leurs étés à cueillir des pêches dans leur exploitation à Alcarràs, un petit village de Catalogne. Mais la récolte de cette année pourrait bien être la dernière car la famille est menacée d’expulsion. Le propriétaire du terrain a de nouveaux projets : couper les pêchers et installer des panneaux solaires. Confrontée à un avenir incertain, la grande famille, habituellement si unie, se déchire et risque de perdre tout ce qui faisait sa force…

Mardi 9 avril

Relâche

Jeudi 11 avril

CONCERT - AUDITORIUM JEAN DAME - 19H30
AN DIE FREUDE - À LA JOIE, de Marèn Berg
Un journaliste français a dit de Marén Berg qu’elle est « Allemande par hasard, Française par amour » car elle milite depuis plus de 40 ans pour l’amitié franco-allemande dans la société civile (notamment dans le cadre des jumelages entre les villes de ses deux pays). La chanteuse y a ajouté : « Européenne par conviction » !
En cette année d’élections, Marén Berg vous propose son spectacle de chansons bi-tri- et quadrilingues « AN DIE FREUDE – À LA JOIE » car elle est un trait d’union musical entre ces deux cultures, une messagère des mots. Pour que tout le monde puisse com- prendre ses chansons, elle y « mixe » l’allemand et le français et – comme en cuisine – elle y ajoute une pincée d’italien ou d’anglais. Cela donne un plat savoureux, parfois doux, parfois bien épicé !
Elle est entourée de trois musiciens talentueux : Arnault Frachet aux claviers, Franck Laglenne à la guitare et Wilfried Touati à l’accordéon.

Mardi 16 avril

Relâche

Jeudi 18 avril

CINÉMA - AUDITORIUM JEAN DAME - 19H30
Goutte d'or, un film de Clément Cogitore (2022) Avec Karim Leklou, Malik Zidi, Ahmed Benaïssa, Elsa Wolliaston et Jawad Outouia
Ramsès tient un cabinet de voyance à la Goutte d’or à Paris. Habile et manipulateur, il a mis sur pied un solide commerce de la consolation. L’arrivée d’enfants des rues, aussi dangereux qu’in- saisissables, vient perturber l’équilibre de son commerce et de tout le quartier. Jusqu’au jour où Ramsès va avoir une réelle vision.

Mardi 23 avril

CONCERT - MAIRIE DE PARIS CENTRE - 19H30
Concert en hommage au peuple arménien, à l’occasion de la commémoration
du génocide des Arméniens proposé par le Quatuor Aram
Nelli Avetisyan, docteur en musicologie, introduira ce concert par une présentation de l’histoire de la musique arménienne et des œuvres au programme de cette soirée. Les violonistes Vanessa Jean et Satia Smbatyan proposeront un « Voyage à travers la musique », reprenant des duos de violons qui traversent les siècles. En deuxième partie de soirée, le Quatuor Aram mettra en lumière des compositeurs arméniens en interprétant les « Mélodies populaires » de Komi- tas (1869-1935) et le « Quatuor » d’Edward Mirzoyan (1921-2012).
Fondé à Paris et constitué de solistes de renommée internationale, le Quatuor Aram est une formation à géométrie variable. Il peut s’adapter à toutes les combinaisons instrumentales : duo violonalto, duo de violons, duo violon-violoncelle et toute autre formule de duo ou trio. Ainsi, le Quatuor Aram propose des programmes de concerts variés en s’appuyant sur un large répertoire. Par la qualité de ses artistes, ce quatuor nous invite à aller plus loin dans l’écoute et dans l’émotion.
Violons : Satia Smbatyan et Liliana Manu, Alto : Claudine Christophe, Violoncelle : Paruyr Shahazizyan Avec le soutien de Docteur Agop Kerkiacharian, Président-fondateur de l’Académie Internationale des Sciences Ararat, de Dr Peter Bertagnoll et de Dr Mahatma Santhi Jayasekera.

Jeudi 25 avril

CINÉMA - DÉBAT - AUDITORIUM JEAN DAME - 19H30
Pas d'amour sans amour (1993), un film d’Évelyne Dress, projection suivie d’un débat avec la réalisatrice
Avec Patrick Chesnais, Évelyne Dress, Jean-Luc Bideau, Aurore Clement
Éva, célibataire de quarante ans, n'a pas fait l'amour depuis trois ans.
Elle est pourtant belle, dynamique, sportive, branchée. Mais trois ans auparavant, celui dont elle était folle amoureuse, Bruno, l’a quittée. Elle a mis tout ce temps à s'en remettre et commence, un peu, à dysfonctionner. Elle va consulter son gynéco qui lui dit : « Vous vous débrouillez comme vous voulez, mais il faut réactiver. »
Alors, elle sort dans la rue, regarde tous les hommes qui passent et se dit : « Ça va pas être de la tarte ! » Une comédie de mœurs sur une génération qui a lutté pour son indépendance sexuelle, sociale, intellectuelle et se retrouve à l'orée de l'An 2000 avec le goût amer de la solitude.

Mardi 30 avril

CONCERT - MAIRIE DE PARIS CENTRE - 19H30
Récital de Naama Liany, Mezzo-Soprano, et Christophe Girard, Accordéon
Promenez-vous dans la ville au rythme et des mélodies de Poulenc, Chaminade, Baker, Boulanger, Berlioz, Bernstein et autres. Un nouveau programme passionnant pour voix et accordéon. Pour la mezzo-soprano franco-israélienne Naama Liany, chaque air est l'occasion d'une rencontre. Saluée comme « une des chanteuses les plus prometteuses de nos jours » par le site néerlandais Jonet.nl, Naama Liany traverse le monde par son histoire, allant de son Israël natal à New York, en passant par Paris et son pays actuel, le Luxembourg.
Ses programmes couvrent plusieurs styles et décennies, trouvant un terrain d'entente entre Milhaud et Gershwin, Mompou et Bernstein. Plus important encore, ses interprétations et sa « Voix céleste » (CITY), transmettent directement l'essence des émotions aux publics du monde entier. Son nouvel album Daydream, en est un exemple saisissant, rassemblant des œuvres sur le thème des rêves de Samuel Barber, Leonard Bernstein, Federico Mompou et Albena Petrovic.
« Toujours sincère, le mezzo cuivré de Naama Liany exprime plusieurs facettes du rêve entre prière, délire et renoncement ».
(Classique News, France)

Jeudi 2 mai

THÉÂTRE - AUDITORIUM JEAN DAME - 19H30
Les Midinettes, proposé par la Compagnie L’Envolée de la Passée, mise en scène Marie-Noëlle Billard
Début 1917, les pénuries alimentaires, les conditions de travail et les inégalités de salaires déclenchent d'intenses mouvements sociaux. Au printemps, les Françaises sont en grève. Debout dix à quatorze heures par jour, les « munitionnettes » effectuent un travail harassant alors que les lois de salubrité sont suspendues. Souvent moins payées que leurs jeunes fils, elles se mettent en grève … Les premières grèves de femmes en France.
Et puis, il y a la « grève en dentelle », quand les ouvrières des ateliers de couture arrêtent le travail à leur tour. Elles veulent vingt sous pour faire face à l’inflation et « la s’maine anglaise » c’est-à-dire, comme les ouvrières anglaises, travailler uniquement le samedi matin en étant payées toute la journée.
Pourquoi Les Midinettes ? Ce mot a été employé pour la première fois en 1890, par un journaliste, pour qualifier les jeunes couturières des grandes maisons de mode parisiennes « qui faisaient dînette le midi ». Les Midinettes sont jeunes, souvent issues de milieux populaires, mais toujours au fait des dernières tendances et vêtues à la pointe de la mode. Elles se rassemblent au déjeuner pour partager un repas plutôt frugal dans les parcs publics. Elles s’installent notamment aux Tuileries, à deux pas des maisons de Haute Couture. Dès la découverte de cette grève des Midinettes, Marie-Noëlle Billard dont la grand-mère était couturière, sait qu’elle écrira sur cette histoire.
La compagnie l’Envolée de la Passée c'est Partage, Plaisir, Passion … le partage des amateurs avec la Compagnie professionnelle La Passée, le plaisir de vivre des aventures inoubliables sur scène, la passion du théâtre !

Mardi 7 mai

CONCERT - MAIRIE DE PARIS CENTRE - 19H30
À fleur de tango, proposé par Ana Karina Rossi, chant, et Céline Bishop, piano
Ana Karina Rossi et Céline Bishop vous proposent un voyage en Amérique Latine qui ne vous laissera pas indifférent. Sur scène, elles tissent avec charme et grâce, un pont entre chansons hispaniques et chansons françaises, dans un concert de tango intime et puissant. Leur cosmopolitisme est le point de départ du métissage de ce concert – métissage qui renouvelle le tango, sans le trahir, puisqu’il traverse le tango depuis ses origines.

Jeudi 9 mai

Relâche

Mardi 14 mai

CONCERT - MAIRIE DE PARIS CENTRE - 19H30
Quatuor à cordes de Germaine Tailleferre et quintette avec contrebasse op. 67 n°26 de George Onslow, proposé par Artemusica Paris
Artemusica Paris regroupe une quinzaine de musiciens professionnels (Orchestre Philharmonique de Radio France, Opéra de Paris, Orchestre de la Garde républicaine…) désirant se retrouver autour de pro- grammes de musique de chambre à géométrie variable.
Cette envie de partager avec le plus grand nombre des programmes riches et variés (incluant notamment des spectacles musicaux pour enfants en français et Langue des Signes française), interprétés par des artistes de renom, donne naissance en 2013 à un Festival de Musique de chambre au cœur de Paris, dans la cour d'honneur de l'Hôtel de Sauroy. En préambule à ce Festival dont la 11e édition aura lieu du 16 au 23 juin, Artemusica propose à la Mairie de Paris Centre un concert dédié à la musique française avec un quatuor à cordes de Germaine Taille- ferre et le quintette avec contrebasse op 67 n°26 de George Onslow. Ces deux compositeurs talentueux mais peu connus dialogueront au-delà du siècle qui les sépare. Artemusica poursuit ainsi un travail de découverte ou de redécouverte d'œuvres majeures trop peu jouées, écrites aussi bien par des hommes que par des femmes.

Jeudi 16 mai

CINÉMA - AUDITORIUM JEAN DAME - 19H30
143, rue du Désert (2022) Un film de Hassen Ferhan, proposé par l’association Toiles &toiles - L’Autre Écran
En plein désert algérien, dans son relais, une femme écrit son Histoire. Elle accueille, pour une cigarette, un café ou des œufs, des routiers, des êtres en errances et des rêves… Elle s’appelle Malika.
« J’ai aimé ce lieu simple qui abrite tant de choses, en plus du charisme et de la force de cette femme, qui se tenait là, dans l’un des plus grands déserts du monde. C’est inouï ce qui peut se dire et se pro- duire dans un espace de 20 m2, comme échoué au milieu de nulle part. » Hassen Ferhani, Propos recueillis par Ameziane Ferhani.

Mardi 21 mai

CINÉMA - DÉBAT - CARREAU DU TEMPLE - 19H30
Tango libre (2012), un film de Frédéric Fonteyne proposé par l’association CinéCaro
Avec Anne Paulicevich, François Damiens, Jan Ham- menecker, Sergi López, Zacharie Chasseriaud, Chico Frumboli, Corentin Lobet
JC, gardien de prison, est un homme sans histoire. Sa seule fantaisie consiste à suivre un cours de tan- go un soir par semaine. Un jour, il y rencontre une nouvelle venue, Alice. Le lendemain, il la retrouve avec surprise au parloir de la prison, elle rend visite à deux détenus : l’un est son mari, l’autre son amant… Étrangement attiré par cette femme libre qui ne vit selon aucune règle, JC finit par transgresser tous les principes qui gouvernaient sa vie jusqu’alors…

Jeudi 23 mai

CONCERT - AUDITORIUM JEAN DAME - 19H30
Voyage à Broadway ! proposé par le Conservatoire Mozart
L’Atelier Comédie Musicale du conservatoire du Centre fait son show !
14 jeunes en voie de professionnalisation – ou déjà professionnels pour certains – vous proposent un voyage à travers la comédie musicale. Nous y retrouverons de grands compositeurs emblématiques de la musique américaine bien sûr, mais les jeunes artistes ont également à cœur de nous faire voyager à travers des répertoires moins connus. De l’émotion, de l’humour, du beau répertoire, voici un joyeux périple à ne pas manquer !
Professeur de chant : Valérie Millot
Pianiste, coaching : Laurent Guanzini
Mise en scène et expression scénique : Emmanuel Touchard

Mardi 28 mai

CONCERT - MAIRIE DE PARIS CENTRE - 19H30
Mais qui êtes-vous, Monsieur Koessler ? proposé par le Conservatoire Mozart
Hans von Koessler (1853-1926), peu connu du public français, a composé plus de 130 pièces dont des opéras, des symphonies et de la musique de chambre. La plupart de ses œuvres ont malheureusement été perdues. Le « trio-suite », écrit en 1919 et publié en 1922, pour une formation originale composée d’un violon, d’un alto et d’un piano a été dédié à son élève et ami Ernő Dohnányi. Professeur de composition pendant 26 ans à Budapest, Hans von Koessler a eu comme étudiants Béla Bartók, Zoltán Kodály, Ernő Dohnányi, brillants représentants de la créativité musicale hongroise. Frederik Jongejeans (violon), Frédérique Sauvage (alto) et Laurent Lassimouillas (piano), ont le plaisir de vous faire découvrir ce « Trio- Suite » de Hans Von Koessler qui se considérait lui- même dans la lignée de Johannes Brahms.
Également au programme de cette soirée aux cou- leurs d’Europe orientale, les danses roumaines de Béla Bartók, 5 pièces de Dmitri Shostakovitch et trois lieder russes de Mikhaïl Glinka.

Jeudi 30 mai

CINÉMA - AUDITORIUM JEAN DAME - 19H30
Jane par Charlotte (2021), un film de Charlotte Gainsbourg
Charlotte Gainsbourg a commencé à filmer sa mère, Jane Birkin, pour la regarder comme elle ne l’avait jamais fait. La pudeur de l’une face à l’autre n’avait jamais permis un tel rapprochement. Mais par l’entremise de la caméra, la glace se brise pour faire émerger un échange inédit, sur plusieurs années, qui efface peu à peu les deux artistes et les met à nu dans une conversation intime inédite et universelle pour laisser apparaître une mère face à une fille.
Pour retrouver le programme détaillé d'avril à mai 2024 :