Ouvrir la recherche
Actualité

Le Comité des mobilités actives

Mise à jour le 12/11/2020
Ce comité des mobilités actives de Paris Centre a pour objectif d’étudier et d’éclairer la mise en œuvre opérationnelle des projets d’aménagements de l'espace public en faveur de ces mobilités et d’échanger sur l'animation locale pour les promouvoir.
Le premier comité des mobilités actives s'est tenu le 7 octobre dernier par visioconférence.

Qu’est-ce que le comité ?

Inspiré des comités vélos qui rassemblent les associations cyclistes pour co-concevoir les aménagements cyclables, le comité des mobilités actives est une instance plus formalisée et plus transversale de concertation technique, avec quatre choix structurants :
- Le mélange des piétons et vélos pour décloisonner les enjeux
- L’intégration de citoyen(ne)s tiré(e)s au sort, à côté des associations expertes, pour diversifier les types d’expertise
- Un comité au maximum paritaire, notamment via le tirage au sort.
- Un élargissement des sujets traités pour dépasser les seuls aménagements : le comité pourra aussi proposer des évènements en faveur des mobilités actives pour participer à l’animation locale

Qu’est-ce qu’il n’est pas ?

- Un lieu de débat politique sur l’opportunité du développement des mobilités actives
- L’unique lieu de participation sur les sujets relatifs à la mobilité (non concurrent avec les conseils de quartiers, concertations spécifiques aux projets, comité vélo central, etc.)
- Le décisionnaire final des aménagements et animations mises en œuvre : les élus endossent cette responsabilité à la fin du processus

Qui est membre ?

- La présidence est assurée par Florent Giry, adjoint au maire en charge de la voirie, des mobilités et de la gestion des chantiers et Boris Jamet-Fournier, Conseiller de Paris - Délégué d’arrondissement en charge du budget participatif, de la participation citoyenne, des conseils de quartier et de l’innovation.
- Collège associatif :
  • Les associations de la maison du vélo : AICV, Paris en Selle, Vélorution, Mieux se Déplacer à Bicyclette et Atelier Vélorution Bastille
  • Les 3 associations membres du collectif « Place aux piétons » : 60 Millions de Piétons, Rue de l’Avenir et le comité parisien de la fédération française de randonnée
  • Femmes en mouvement
- 2 membres du conseil local du handicap dès qu’il sera créé.
- 4 hommes et 4 femmes tiré(e)s au sort
- Les services de la Direction de la Voirie et des Déplacements : pour le premier comité étaient présents l’Agence de la Mobilité, la Mission Aménagement Cyclable et la Section Territoriale de Voirie.
Sur les sept habitants présents lors du premier comité (1 absente excusée) : six se sont présentés comme piétons, 7 comme cyclistes, 1 comme automobiliste et utilisateur de scooter et de trottinette.
Prochain comité

Le prochain comité aura lieu le lundi 16 novembre prochain à 19h.

Ordre du jour de la réunion du lundi 16 novembre à 19 h :

1) Rue Saint-Martin : avis sur le projet d'apaisement des abords de l'école au n° 211.

Ce qui est attendu du comité : identifier les contraintes à prendre en compte dans l’aménagement et donner un avis / faire des propositions.

2) États généraux du stationnement : identification des secteurs prioritaires pour le déploiement d'arceaux vélos.
Pour information, au lien ici les données géolocalisées relatives au stationnement vélo déjà en place :

Ce qui est attendu du comité : hiérarchiser les sites prioritaires pour l’implantation d’arceaux vélos en nombre important qui pourront être intégrés aux projets d'intervention sur l'espace public.

3) Prolongement du plateau piétonnier rue de la Verrerie dans sa portion comprise entre la rue du Renard et la rue de Moussy. : quel mobilier urbain pour gérer le stationnement ?
Le retour d’expérience de la mise en place de la première moitié du plateau piétonnier sur cette rue montre une problématique de stationnement sauvage que nous voulons éviter avec l’aménagement à venir (plan à venir). Les principes fondamentaux de l’aménagement sont déjà arrêtés (le projet est ancien), et les travaux pourraient commencer dès début 2021. Toutefois, il est encore possible de modifier l’aménagement pour ce qui concerne le mobilier urbain : potelets et autres séparateurs, arceaux vélos, etc. pour les positionner de façon optimale pour les cheminements et éviter le stationnement illicite.

Ce qui est attendu du comité : aider au choix du mobilier urbain et sa disposition
Présentation pour le premier comité des mobilités actives :