Ouvrir la recherche
Actualité

Lancement de la concertation des Conseils de Quartier de Paris Centre

Mise à jour le 19/10/2020
La réunion de lancement de la concertation sur le devenir des Conseils de Quartier (CQ) s’est tenue, comme prévu, le lundi 12 octobre 2020, en visioconférence, en raison de la situation sanitaire. Plus de 130 participant-e-s étaient présent-e-s : des membres des quinze conseils de quartier et des habitant-e-s de Paris Centre souhaitant s’y investir.
Dates des ateliers de concertation :
- Rôle et missions : mardi 10 novembre à 19h00
- Composition et renouvellement : mercredi 25 novembre à 19h00
- Fonctionnement : jeudi 10 décembre à 19h00
- Budget et communication : mardi 5 janvier à 19h00
- Géographie : mardi 19 janvier et lundi 25 janvier à 19h00
- Réunion finale : jeudi 11 février à 19h
En parallèle de ce travail sur le devenir des Conseils de Quartier, la Mairie de Paris Centre a mis en place un fonctionnement transitoire des CQ permettant aux conseillères et conseillers de poursuivre leur engagement sans attendre la fin de la concertation.

Cette réunion a illustré le besoin des CQ de faire remonter un certain nombre de sujets et de problématiques à l’équipe municipale. Pour toute remontée, il est conseillé de contacter les élu-e-s référent-e-s et d’adresser un e-mail à la coordination des conseils de quartier ([ddct-mapc-conseilsdequartier puis paris.fr après le signe @]qqpg-zncp-pbafrvyfqrdhnegvre@cnevf.se[ddct-mapc-conseilsdequartier puis paris.fr après le signe @]).

*
Introduction d’Ariel Weil, maire de Paris Centre
· Le contexte exceptionnel de début de mandature n’a pas facilité la saisine des CQ : crise sanitaire, élections municipales fin juin et regroupement des quatre arrondissements.
· Les CQ et les habitant-e-s de Paris Centre doivent s’emparer de la concertation dans le but d’aboutir à un fonctionnement optimal et à une géographie cohérente des Conseils.
· La situation d’un secteur à 15 Conseils de Quartier est unique et inédite à Paris.
· La concertation doit permettre aux CQ de devenir des interlocuteurs privilégiés de l’équipe municipale en étant représentatifs et implantés le plus finement possible sur le territoire.
· Un démarrage de la mandature avec de nouveaux horizons et de nombreux challenges pour améliorer le cadre de vie des habitants. Le véritable enjeu pour la municipalité de Paris Centre est d’avoir des CQ avec qui mener les projets structurels de la mandature.
· Une direction générale des services de la Mairie de Paris Centre comme véritable interlocutrice de territoire qui dirige et pilote les services dits déconcentrés (territoriaux, correspondants au secteur) dont notamment la future police municipale.
Prise de parole d’Anouch Toranian, Adjointe à la Maire de Paris en charge de la vie associative, la participation citoyenne et du débat public
· Le pacte de gouvernance construit avec les Parisiennes et les Parisiens repose sur trois grands engagements :
o créer un droit effectif à la participation citoyenne à Paris,
o créer un véritable continium de la participation citoyenne et
o recueillir la voix de toutes et tous (et donc avoir une représentativité de) celles et ceux qui s’expriment.
· Ce pacte repose sur deux offres : la vie associative et une communauté unique des volontaires de Paris.
· Une offre unique de la participation citoyenne : le budget participatif, les votations locales, des concertations par quartier, des marches exploratoires.
· L’importance des CQ et des instances de participation au niveau local, qui fonctionnent bien avec les élu-e-s et les services de l’arrondissement ou du secteur.
· La nécessité de renforcer et d’accompagner les CQ pour qu’ils aient un véritable impact sur les politiques publiques en leur donnant des outils et des formations.
Prise de parole de Boris Jamet-Fournier, Conseiller de Paris et délégué notamment aux Conseils de Quartier à la Mairie de Paris Centre
· Armé d’une expérience professionnelle sur les sujets de participation citoyenne, il souhaite créér des ponts entre ses délégations : budget participatif, Conseils de Quartiers, participation citoyenne et innovation.
· Trois Adjoint-e-s au Maire de Paris Centre seront référent-e-s de 5 CQ chacun-e pour être au plus près des conseillères et conseillers de quartier.
- Dorine Bregman, Adjointe en charge des commerces, est l’élue référente des conseils de quartier Saint-Germain l’auxerrois (75001), Saint-Merri (75004), Saint-Gervais (75004), Arsenal (75004) et les Iles (75004).
- Jimmy Berthé, Adjoint en charge de la jeunesse, est l’élu référent des conseils de quartier Les Halles (75001), Palais Royal (75001), Vendôme (75001), Archives (75003) et Saint-Avoye (75003).
- Boris Jamet-Fournier, Conseiller de Paris, est l’élu référent des conseils de quartier Arts et Métiers (75003), Enfants Rouges (75003), Montorgueil Saint-Denis (75002), Sentier-Bonne Nouvelle (75002) et Vivienne-Gaillon (75002).
· La concertation est facilitée par l’agence Rouges Vifs Territoires, agence spécialisée dans les démarches participatives et l’animation de réseaux, qui va poursuivre la concertation menée en 2019 avec la Mairie de Paris destinée aux CQ des quatre premiers arrondissements.
· 6 ateliers de concertation vont être organisés. Chaque atelier prévoit un temps d’idéation, de benchmarksur les pratiques existantes et de débat, avec l’objectif d’aboutir à des propositions qui fassent consensus.
Toutes ces réunions seront organisées en visioconférence et les liens de connexion seront envoyés aux CQ par e-mail et mis en ligne sur le site Internet de la Mairie de Paris Centre.
Un fonctionnement transitoire permet aux Conseils de Quartier de s’investir pendant le temps de la concertation :
- Tout membre qui souhaite proposer un projet qui nécessite notamment l’utilisation d’un budget, contacte la coordination des conseils de quartier qui invitera les membres du CQ concerné.
- Tout membre qui souhaite travailler sur une thématique telle que la propreté ou l’apaisement de l’espace public contacte la coordination des CQ, qui sollicitera les membres des 15 CQ en vue d’organiser une réunion thématique sur le sujet.
- Tout membre qui souhaite signaler un dysfonctionnement sur l’espace public (stationnement gênant, abandon d’objet, tag…) doit effectuer un signalement dans l’application Dansmarue et transmettre son numéro d’anomalie à la coordination des conseils de quartier pour avoir un suivi personnalisé.

Contactez la coordination des conseils de quartier à l’adresse suivante : [ddct-mapc-conseilsdequartier puis paris.fr après le signe @]qqpg-zncp-pbafrvyfqrdhnegvre@cnevf.se[ddct-mapc-conseilsdequartier puis paris.fr après le signe @]

Points d’informations complémentaires suite aux échanges avec les participants :
· Les deux ans de travaux menés en 2018 et 2019 viendront nourrir les réflexions, tout comme les travaux menés par le groupe de travail composé de représentants des 4 arrondissements.
· L’objectif est d’ouvrir la réflexion sur ces instances de démocratie participative plus largement à tous les acteurs du territoire (les commerces sont notamment mentionnés). De manière globale, la question de la représentativité est largement abordée.
· Les documents de travail seront envoyés dans la mesure du possible en amont des ateliers de concertation et un document partagé permettra à chacun-e de contribuer en dehors des temps de concertation.
· Quelques réflexions sont formulées quant aux limites géographiques des CQ, qui pourraient conserver les quartiers existants mais en rassembler plusieurs, afin de diminuer le nombre de CQ à Paris Centre et donc de renforcer le poids de chacun
· Le Conseil de Secteur (équivalent d’un Conseil d’Arrondissement pour Paris Centre) a voté lors de sa séance du 29 septembre dernier un Règlement Intérieur qui permet la prise de parole du public en fin de conseil, un droit de pétition citoyenne et de permettre aux élu-e-s de porter des vœux de Conseils de Quartier. Ce règlement ne permet pas aux conseils de quartier de déposer directement des vœux, ce que regrettent plusieurs participant-e-s. Il offre cependant la possibilité de saisir leurs élu-e-s référent-e-s et d’interpeller l’ensemble des 24 membres du Conseil de Secteur.
· Le projet de mandature prévoit de multiplier par cinq le budget participatif.
· Les projets des Conseils de Quartier validés par les anciennes municipalités qui n’auraient pas pu aboutir en 2020 en raison de la période pré-électorale ou de la crise sanitaire seront mis en œuvre.