Ville de Paris

Actualité

Composter à Paris

Mise à jour le 19/10/2020
À Paris, les déchets organiques représentent encore plus de 23 % des ordures ménagères du bac à couvercle vert. Composter ses biodéchets permet de recycler ses rebuts de cuisine et de jardin, tout en produisant naturellement de l’engrais pour les plantations. Et de diminuer jusqu'à 80 kg les déchets par an par habitant !

Le compostage, comment ça fonctionne ?

Composter, c’est participer au cycle naturel de la fertilisation de nos jardins et tendre vers la démarche zéro déchet
Le compostage reproduit, en accéléré, le processus naturel de fabrication de l’humus de nos forêts. Grâce au travail des micro-organismes (bactéries, champignons…) et des petits invertébrés (vers, collemboles, cloportes…), les matières biodégradables se transforment au contact de l’air (oxygène) et de l’humidité, en compost. Cette matière proche du terreau est riche en minéraux. Elle peut être utilisée comme fertilisant pour le jardin ou les plantes d’agrément.

Jean-Pierre Viguié / Ville de Paris

Comment composter à Paris ?

Une solution pour chaque foyer parisien
Il existe trois principales façons de composter à Paris :
- les composteurs/lombricomposteurs collectifs en pied d'immeuble ;
- les composteurs de quartier ;
- les lombricomposteurs individuels.
La Ville de Paris a mis en place depuis 2010 des dispositifs d’accompagnement gratuits et adaptés à toutes les solutions.
Jean-Pierre Viguié / Ville de Paris

Quels déchets composter ?

A composter Ce qui est déconseillé
Épluchures de fruits et légumes Les protéines animales (viande, poisson)
Restes alimentaires Les laitages
Coquilles d’œuf Les corps gras (huile, beurre…)
Marc de café, thé Les noyaux
Filtres en papier Ail
Essuie-tout
Plantes d'intérieurs
Feuilles mortes et résidus végétaux
Fleurs fanées
A composter
Épluchures de fruits et légumes
Ce qui est déconseillé
Les protéines animales (viande, poisson)
Restes alimentaires
Ce qui est déconseillé
Les laitages
Coquilles d’œuf
Ce qui est déconseillé
Les corps gras (huile, beurre…)
Marc de café, thé
Ce qui est déconseillé
Les noyaux
Filtres en papier
Ce qui est déconseillé
Ail
Essuie-tout
Plantes d'intérieurs
Feuilles mortes et résidus végétaux
Fleurs fanées

Le compostage collectif en pied d'immeuble

Ces équipements sont installés dans les jardins ou les cours de copropriétés et sont accessibles aux foyers volontaires participants. Près de 900 composteurs collectifs sont déjà installés à Paris, ce qui en fait la ville la mieux dotée de France.

Comment installer un composteur collectif ?

Les copropriétés privées, les immeubles ou ensembles gérés par un bailleur social ou privé, les établissements publics (écoles par exemple) et institutionnels peuvent se porter candidat au compostage collectif.

- Habiter à Paris.
- Pour le compostage collectif en bacs : il faut disposer d'un emplacement de quelques mètres carrés (minimum 5 m²) pour installer les composteurs (bacs dans lesquels se fait le compost) un peu à l'écart des ou de l'immeuble(s). Les composteurs doivent également être posés sur la terre, afin que les déchets puissent entrer en contact avec les micro-organismes du sol et les petites bêtes détritivores responsables de leur transformation en compost.
- Pour le lombricompostage collectif : la présence d'espace vert n'est pas nécessaire, car la transformation en compost n'est pas due au contact avec le sol, mais à l'action de vers directement déposés dans le lombricomposteur.
- Disposer de débouchés suffisants (espace vert, plantes d'appartement…) pour l'utilisation sur place du compost.
- Être un nombre suffisant de foyers motivés pour participer, au minimum 7 par site volontaire. Parmi eux, trouver 2 à 3 personnes référentes, bénévoles, motivées, chargées de l'animation et du suivi du compostage ou lombricompostage. Ces personnes bénéficieront d'une formation de « guide composteur ».
- Obtenir l'accord du syndic ou du bailleur et de l'assemblée des copropriétaires ou de l'association des locataires, s'il en existe une.
Les candidats s'engagent à respecter les consignes de tri et à aider les référents pour la gestion du site de compostage.

- Première sélection sur dossier par la Direction de la propreté et de l'eau.
- Diagnostic du site candidat (faisabilité technique, degré d'acceptation par les habitants, nombre suffisant de volontaires, accord de la copropriété ou du bailleur) réalisé sur place par un maître-composteur chargé de l'ensemble du projet. À l'issue de ce diagnostic, seront proposées les solutions possibles pour le site candidat : compostage collectif ou lombricompostage collectif. Seront également arrêtés en concertation le dimensionnement des équipements (les bio-seaux, le nombre et le taille des bacs et leur emplacement).
- Validation par la Ville de Paris des sites retenus.

- Organisation d'une réunion de lancement et d'explication du projet à l'intention des habitants, des volontaires et des représentants (syndic, bailleur, copropriété, association de locataires) de chaque site. Lors de cette réunion, les foyers volontaires signent une charte d'engagement en échange de leur bio seau. Des outils de communication sont également fournis (guide de compostage ou lombricompostage et affiches pour les bacs).
- Une journée formation de « référent de site » pour la ou les personne(s) référente(s).
- Accompagnement (suivi technique du fonctionnement des composteurs et de l'obtention d'un compost de qualité) par un professionnel durant six mois en vue d'une pleine autonomie du site.

Pour le compostage :
Les composteurs sont des bacs en bois de 600 litres (pour l'apport et la maturation des déchets de cuisine) et de 400 litres (pour les déchets verts secs : feuilles, fleurs, plantes, herbe, branchage, broyat). Un outil aérateur en acier est fourni pour aérer le compost dans les bacs à chaque apport de matière organique. Les bio seaux sont des seaux en plastique, d'un volume de 7 litres, utilisés par les foyers volontaires pour le tri de leurs déchets organiques de cuisine et leur transport jusqu'au bac de compostage ou au lombricomposteur.

Pour le lombricompostage :
Les composteurs sont des bacs à roulettes en polyéthylène recyclé qui permettent de composter en intérieur. Leur volume est de 400 litres ou 600 litres, selon les besoins. Ils sont livrés avec de la fibre de coco, un matelas d'humidification, et les vers indispensables au processus (3 kg, soit 10 000 vers pour un bac de 400 litres et 5 kg pour un bac de 600 litres).
Les bio seaux sont des seaux en plastique, d'un volume de 10 litres, utilisés pour le tri de leurs déchets organiques de cuisine et leur transport jusqu'au lombricomposteur.

Foire aux questions sur le compostage en pied d'immeuble

Les dimensions d'un composteur de 400 L : 740 mm de large, 740 mm de long, 840 mm de haut et 0,55m² d'emprise au sol.

Les dimensions d'un composteur de 600 L : 800 mm de large, 800 mm de long, 1040 mm de haut et 0,64m² d'emprise au sol.

Attention, une installation comporte 3 bacs composteurs.

L'apport de déchets organiques de cuisine dans les parcs et jardins de la Ville n'est pas envisageable pour des questions d'hygiène liées au transport des déchets et de traçabilité des apports.
Il peut néanmoins être utilisé pour les plantes d'intérieur ou de balcon.

Le projet peut être présenté en assemblée générale de copropriété mais l'accord du conseil syndical peut suffire.
Si vous avez d'autres questions

Vous pouvez envoyer un courriel à [dpe-compostage puis paris.fr après le signe @]qcr-pbzcbfgntr@cnevf.se[dpe-compostage puis paris.fr après le signe @]

Les composteurs de quartier

Les composteurs de quartier

Gérés par des associations, les composteurs de quartier sont situés en extérieur sur des sites publics, comme les jardins partagés.

Selon les quartiers, les foyers inscrits viennent déposer leurs déchets organiques dans les composteurs en accès libre quand ils le veulent pendant les heures d'ouverture des jardins.

Une fois votre composteur localisé, il faut contacter l’association en charge de sa gestion pour en connaître les modalités d’accès (en effet, le site est accessible uniquement aux horaires de permanence de l’association gestionnaire). Attention, la plupart des sites sont déjà complets, vous devrez peut-être vous inscrire sur une liste d'attente.

Paris Centre

Nom : Au p'ti verbois
Porteur de projet : Régie de quartier Paris-Centre
Adresse : Jardin partagé "au p'tit vertbois" 5 rue Vaucansson
Mail : [chargedemission puis regiedequartier-pariscentre.org après le signe @]punetrqrzvffvba@ertvrqrdhnegvre-cnevfprager.bet[chargedemission puis regiedequartier-pariscentre.org après le signe @]

Nom : Jardin des Rosiers
Porteur de projet : Association des jardiniers du 4e
Adresse : Jardin des Rosiers Joseph Migneret 10 Rue des Rosiers
Mail : [jcanet.mobile puis free.fr après le signe @]wpnarg.zbovyr@serr.se[jcanet.mobile puis free.fr après le signe @]

Nom : Clos des blancs manteaux
Porteur de projet : Association des jardiniers du 4e
Adresse : 21 rue des blancs manteaux
Mail : [jcanet.mobile puis free.fr après le signe @]wpnarg.zbovyr@serr.se[jcanet.mobile puis free.fr après le signe @]

Comment installer un composteur de quartier ?

  • Avoir un porteur de projet viable (association) ;
  • Effectuer une demande par mail à [qcr-pbzcbfgntr puis cnevf.se après le signe @]dpe-compostage@paris.fr[qcr-pbzcbfgntr puis cnevf.se après le signe @] ;

  • Réunir les conditions requises (avoir un site identifié, etc.) ;
  • Obtenir l’accord de la mairie d’arrondissement et de la direction gestionnaire du site ;
Si les conditions sont remplies, la Ville de Paris programme une visite sur place par un maître-composteur, qui effectue un diagnostic. Si le diagnostic est probant :
  • Rédaction d’une convention d’occupation par la mairie d’arrondissement, soumise au vote en Conseil d’arrondissement ;
  • Commande et livraison du matériel et formation du référent ;
  • Inauguration avec la mairie d’arrondissement, indiquant le lancement du site.

Le lombricomposteur

Vous vivez en appartement et n’avez pas de composteur collectif ou de composteur de quartier à proximité ? Vous pouvez composter chez vous, grâce au lombricomposteur individuel, qui va produire de l’engrais pour vos plantes d’intérieur et celles de votre balcon.

Comment obtenir un lombricomposteur individuel ?

  • S’inscrire lors des campagnes de dons régulièrement organisées par la Ville de Paris (se renseigner sur www.paris.fr ou le site de votre mairie d'arrondissement).
  • Venir récupérer votre kit lors des journées de distribution organisées par la Ville de Paris, au jour et à l'horaire stipulés dans le courriel d'invitation.
  • Assister à la formation de 15-20 minutes réalisée par un maître-composteur.
  • Envoyer le « bon de vers ». Comptez deux à cinq semaines pour les recevoir (la mise en fonctionnement de votre lombricomposteur ne sera donc pas immédiate).
  • Une fois les vers reçus : démarrer le lombricomposteur, en respectant les conseils indiqués dans le guide remis lors de la formation.
  • Remplir et renvoyer au bout de 6 mois l’enquête d’évaluation à l’adresse suivante : [qcr-pbzcbfgntr puis cnevf.se après le signe @]dpe-compostage@paris.fr[qcr-pbzcbfgntr puis cnevf.se après le signe @]

Comment bien gérer son lombricomposteur ?

Un lombricomposteur contient des êtres vivants. En cas d’absence supérieure à quatre semaines, demandez à un voisin ou à un proche de venir nourrir les vers.Les vers sont sensibles à la température : ils craignent le gel et les températures supérieures à 35°. Il faudra donc veiller à placer votre lombricomposteur dans un environnement adapté, idéalement entre 17°C et 25°C (cuisine, balcon, cave, garage… selon la saison).

Éviter toute protéine animale (viande, poisson, laitage), pain, pâtes, riz, agrumes et déchets verts de jardin.
Si la population de vers meurt, il est de la responsabilité du détenteur de trouver une solution pour relancer son lombricomposteur (don de vers entre particuliers, ferme lombricole…).

Attention, la Ville de Paris ne collectera pas le compost ni l’engrais liquide produits, l’usage reste sous votre responsabilité.

Ville de Paris
Rejoignez le groupe "Composter à Paris" !
Actualités, conseils, bons plans… venez partager votre expérience et votre motivation au sein du groupe Facebook dédié.

Le compostage expliqué aux enfants

Un livret pédagogique et pratique a été conçu pour accompagner les enseignants qui installent un site de compostage dans leur école. Grâce à des séances d'expérimentation et d'observation ludiques, les élèves peuvent découvrir les déchets compostables, étudier la décomposition de la matière jusqu'à sa transformation en compost et l'utiliser pour faire des plantations.

Le Plan Compost parisien 2016-2020

Lors du Conseil de Paris de juin 2014, la Ville s'est engagée dans une stratégie « zéro déchet » ayant pour objectif de mettre fin à l'enfouissement et à l'incinération des déchets pouvant être valorisés autrement. Cette stratégie se traduit par des actions à porter auprès des Parisien·ne·s afin de réduire les quantités de déchets alimentaires jetés, d'abord en diminuant le gaspillage alimentaire, puis en valorisant ces déchets alimentaires.

Le Plan Compost propose les orientations pour mobiliser l'ensemble des acteurs : état des lieux du compostage à Paris, stratégie et objectifs, actions du Plan Compost.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations