Ouvrir la recherche
Actualité

Le patrimoine arboré de Paris Centre

Mise à jour le 22/09/2021
Début 2021, Paris Centre comptait 6 781 arbres, soit 537 arbres nets supplémentaires plantés entre 2014 et 2020. 4 557 sont plantés sur l’espace public, 1 703 dans les parcs et jardins, 280 dans les établissements scolaires et les crèches et 241 dans d'autres équipements. Ce patrimoine va continuer à croitre en nombre avec de nombreux projets de plantations sur l’espace public et la création de cours oasis dans les établissements scolaires.

Le détail par arrondissements

ALIGNEMENT JARDINS CRèches & écoles
total Évolution nette entre 2014 et 2020
1er arrondissement 2021

1159 587 21 1767
+252
2e arrondissement 2021

476 39 44 559
+42
3e arrondissement 2021

931 331 69 1331
+75
4e arrondissement 2021

1991 746 146 2883
+168
Paris Centre 2021

4557 1703 280 6540
+537
1er arrondissement 2021

ALIGNEMENT
1159
JARDINS
587
CRèches & écoles
21
total
1767
Évolution nette entre 2014 et 2020
+252
2e arrondissement 2021

ALIGNEMENT
476
JARDINS
39
CRèches & écoles
44
total
559
Évolution nette entre 2014 et 2020
+42
3e arrondissement 2021

ALIGNEMENT
931
JARDINS
331
CRèches & écoles
69
total
1331
Évolution nette entre 2014 et 2020
+75
4e arrondissement 2021

ALIGNEMENT
1991
JARDINS
746
CRèches & écoles
146
total
2883
Évolution nette entre 2014 et 2020
+168
Paris Centre 2021

ALIGNEMENT
4557
JARDINS
1703
CRèches & écoles
280
total
6540
Évolution nette entre 2014 et 2020
+537
Attention : Ce tableur répertorie uniquement les arbres sur l'espace public ou les équipements gérés par la Ville de Paris.

Les services en charge de l’entretien de ce patrimoine et le détail de leurs missions

Pour la sécurité des Parisiens et l’entretien de ce patrimoine, les agents sylvicoles de la Ville de Paris vérifient tous les ans l’état sanitaire de chacun d’entre eux.
Sur le secteur Est (Paris Centre, 11e, 12e, 19e et 20e) : 7 experts sylvicoles et 51 bûcherons-élagueurs répartis sur trois sites de travail assurent :
  • La surveillance des arbres
  • Les travaux d’entretien
  • Les abattages phytosanitaires

Les abattages d’arbres

Un arbre doit être abattu lorsqu’il présente un risque de chute ou de contamination d’autres arbres. Avant son abattage, il bénéficie d’un diagnostic complet de la part des agents sylvicoles.
Moins de 1,5 % des arbres doivent être abattus chaque année. De jeunes arbres issus des pépinières de la Ville de Paris sont systématiquement replantés.
Un arbre est considéré comme dangereux si sa charpente est fragilisée, par exemple par des foyers de pourriture ou des cavités.
Outre les causes d’origine humaine (chocs de la circulation, déversements de substances polluantes au pied de l’arbre, etc.), les arbres peuvent dépérir en raison de sécheresse ou succomber à des parasites, des maladies, des insectes ou des champignons lignivores.
Les plaies provoquées par des chocs ou des tailles importantes peuvent devenir des points de faiblesses ; des champignons lignivores propagent des pourritures au niveau des racines, du tronc, voire des branches et dégradent la résistance mécanique de l’arbre. Lorsqu’il est possible de supprimer la partie atteinte pour sécuriser l’arbre, il peut être conservé. Si le danger est irréversible, localisé au niveau du tronc par exemple, l’arbre doit être abattu.
Fréquemment, des arbres malades et fragiles semblent sains en apparence. Les symptômes de déclin ne s’observent pas toujours de l’extérieur car la sève circule à la périphérie du tronc et le feuillage peut rester vert. Certaines pourritures racinaires peuvent également fragiliser l’arbre à sa base sans signe extérieur visible.
A Paris, l’abattage d’un arbre est soumis à des autorisations administratives. Selon les servitudes des zones impactées au titre du Plan Local d’Urbanisme, la procédure peut varier. Une fois toutes les autorisations administratives requises (en moyenne 40 jours de délais), les travaux peuvent démarrer.
La campagne d’abattage des arbres pour raisons sanitaires se déroule en deux phases sur l’année :
  • Une première campagne de repérage des arbres est effectuée au cours du premier semestre. Les arbres sont abattus à l’automne et leur replantation peut avoir lieu l’hiver suivant.
  • La deuxième campagne de repérage a lieu au cours du second semestre et les abattages au cours de l’hiver. Leur replantation ne pourra intervenir que l’hiver suivant afin que les chances de reprise de l’arbre soient optimales.
Une communication spécifique est mise en place sur chaque arbre concerné par un abattage.
Le planning des interventions d’entretien, d’abattage ou de plantation des arbres est mis à jour tous les 15 jours sur la page dédiée du site paris.fr.
Ville de Paris

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations